El calafate

Publié le par nanouk

Voici la dernière partie de notre incroyable voyage en Argentine.

Samedi 30: nous prenons le bus a 9h30 du matin. C'est un semi-cama, on est en face de la TV, on a nos couvertures, un paquet de gateau, de l'eau, bref, on est prête pour affronter les 28h de bus qui nous permettrons de rejoindre El Calafate. Nous empruntons la mythique route 40 qui longe les Andes de Mendoza jusqu'à la pointe sud du pays. C'est la plus longue route d'Argentine, l'équivalent de la route 66 aux USA.

Au bout de quelques heures, on commence a avoir faim.... la direction ne semble pas avoir prévu de plateau repas! Or 28heures sans manger, ce n'est pas possible. A la première halte, on fonce donc acheter des provisions : chips, gateaux, eau..... (que du diététique!)
On continue notre voyage, rassasiées. On admire le paysage. Nous sommes sur une route, perdus au milieu de l'immensité du vide. en effet, il n'y a aucun signe de présence humaine : pas de stations services, pas de villages, pas de panneau.... rien pendant des heures et des heures. à 17h, on fini par s'arrêter dans un petit village. C'est le premier que nous croisons en 4heures de route. Il y a une dizaine de maison, les gens se déplacent a cheval ou avec de vieilles voitures (j'insiste sur VIEILLLES).
Une heure plus tard nous remontons dans le bus et nous préparons a passer la nuit.



Dimanche 31: encore et encore du bus..... nous nous étonnons de croiser des sortes d'autruches en liberté, des guanacos... Nous arrivons finalement  a El calafate vers 13h30, sautons dans un taxi pour rejoindre l'hotel, déposons nos valises, et .... malheur! coupure d'eau dans l'hotel pendant une heure. Nous allons donc manger un bon steack et revenons ensuite nous doucher.
Nous avons passé le reste de l'aprés-midi a nous promener dans la ville, à acheter quelques souvenirs sur les marchés artisanaux, ...
Nous sommes les uniques occupantes du dortoir, c'est génial! une bonne nuit de sommeil qui s'annonce.



Lundi 1: levée tôt, on a un bus 8h30. une heure plus tard nous arrivons dans le parc naturel des glaciers. Nous avons dormi durant le trajet, mais notre chauffeur a eu la gentillesse de nous réveiller en musique au moment ou l'on apercevait le fameux glacier du Perito Moreno. On fait la connaissance d'une française, photographe, auteur d'un livre sur le mysticisme, qui voyage partout en Amérique du Sud... vraiment une personalité intéressante qui nous parle de ses expériences.
première vision du lieu, c'est impressionnant. Et ce n'est que le début!
SNB16228
Nous commençons notre journée par un tour en bateau. Vraiment génial. ça ne coute que 50 pesos (envi 10€), dure une heure et on voit le glacier sous un angle différent et plus prés.  Ensuite on a emprunté la promenade qui longe le glacier.
PICT0604
Le glacier est d'une couleur bleue magnifique, claire, hypnotisante, sublime. C'est un plaisir de le regarder, mais avec des lunettes de soleil car sinon on se brûle les yeux. Il est incroyable. On ne se lasse pas de le regarder, on admire ses formes, on y devine des animaux, des visages, on attend qu'un morceau de glace d'éffondre, on écoute les craquements. C'est en effet un lieu magique qui se regarde et s'écoute.

On revient enchantée de cette journée.

En rentrant a El calafate, on décide d'aller faire un tour par la réserve naturelle qui borde la ville. Le lac est de la même couleur que le glacier, c'est à dire un magnifique bleu ciel/turquoise. des dizaines de flamants roses sont posés sur la surface du lac.
Un chien noir nous accompagne tout le long de la promenade, course les chevaux qui broutent tranquillement sur la berge, nous défend des canards (et oui, on s'est fait chargé par des canards!!). On s'approche pour prendre en photos les oiseaux, mais on se rend compte (un peu tard) que le sol est totallement détrempé et qu'on est en train de s'enfoncer!! on tente de courrir rejoindre le chemin en terre, mais à chaque pas on s'enfonce d'avantage. bref aprés cette petite frayeur, on prend nos photos de loin, avec le zoom!!

C'est une très belle balade qui conclu notre séjour dans le Sud.
SNB16420

Mardi 2 : aprés une nuit mouvementée (le dortoir était plein, et une des filles ronflait comme une locomotive! bref pas super pour les autres qui n'ont pas fermé l'oeil de la nuit), on se lève tôt car nous avons un avion à prendre pour rejoindre Buenos Aires.
On attéri en début d'après midi aprés un vol trés agité! (j'en étais presque malade! je n'ai jms vu autant de perturbations de ma vie! il y en avait plus pendant ces 4heures de vol, que durant les 13h du vol Air France Paris-Buenos Aires!).
On rejoint mon nouvel appart, prenons une douche, déposons nos sac et partons a la découverte des boutiques de la rue Santa Fe (le temple du shopping! une rue entière, de plusieurs kilomètres de long, entièrement recouverte de boutiques!)
Le soir nous décidons de diner au fameux café Tortoni (le premier café d'Argentine) et ensuite nous assistons à un show de tango dans l'une des salles de spectacle du restaurant. c'était magnifique, beau, drôle, et les musiciens étaient bien mis en valeur! (d'habitude, seuls les danseurs sont applaudis). Bref on a été conquise, et le tout pour  seulement 70pesos (normalement un show de tango avoisine les 160 ou 250 pesos)

Mercredi : aprés des courses matinales au supermarché, on se cuisine un bon brunch avec pancakes, oeufs, bacon,... c'est délicieux, j'adore!
une autre journée shopping.
le soir nous faisons le repas que nous dégustons avec Dana et René (ma coloc et son petit ami). Elodie termine ses valises, et s'attèle a la difficile tâche de la répartition des cadeaux.


Jeudi : aprés un autre bon brunch, c'est le moment du départ. Elo doit en effet prendre son avion aujourd'hui...
Séparations, taxi, ... C'est la fin de 15 formidables jours de voayges, de rire, de découvertes, de bus, de rencontres...  On n'est pas prêtes d'oublier!!



Publié dans Voyage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article